Etudes Internationales

Et si je devenais Responsable du Développement Commercial Import / Export

 

 

La section « Responsable du Développement Commercial Import/Export » (bac + 4) de l’Ecole GRANDJEAN est proposée en partenariat avec l’Université Catholique de l’Ouest (UCO) et est reconnue par l’État (inscrit au RNCP). Cette formation est possible en alternance. Dans le cas de la formation initiale des stages sont prévus au programme.

Cette formation : pourquoi et pour qui ?

 

Les étudiants ayant validé une licence en LEA

Cette formation offre une opportunité aux étudiants ayant validé une licence en langues étrangères appliquées de s’insérer professionnellement plus facilement en leur apportant des compétences utilisables dans le domaine des relations internationales en entreprises. Cette formation présente un réel intérêt pour les étudiants cherchant à quitter le fonctionnement universitaire pour une formation plus proche du marché du travail.

Les étudiants ayant validé un BTS CI en alternance

Pour les étudiants ayant validé un BTS Commerce International en alternance, cette formation qui s’inscrit dans la continuité logique de ce BTS, leur permet de valider en une année un diplôme de niveau Bac + 4. Par conséquent ce diplôme leur fait gagner une année de formation.

Pour les étudiants ayant validé un BTS CI en formation initiale et, souhaitant poursuivre leurs études, il leur faudra effectuer deux années de formation pour atteindre le niveau Bac + 4.

 

Objectif de la formation :

 

 

→ Exercer le métier de Responsable du Développement Commercial Import / Export : cadre quadrilingue, exerçant une fonction commerciale internationale liée à la vente, aux achats et à la distribution.

→ Acquérir et faire valider l’ensemble des compétences nécessaires à ce métier : techniques commerciales et linguistiques.

 

Cette formation est organisé sous forme de 8 modules :

 

MODULE 1 : Mener des opérations d’études de marché, de prospection, de représentation, afin de développer des relations commerciales internationales.

MODULE 2 : Communication (séminaires professionnels et visites d’entreprises, NTIC, Animation de réunion, médias et presse anglo-saxonne)

MODULE 3 : Animer une équipe de vente : management interculturel.

MODULE 4 : Négociation en langues étrangères.

MODULE 5 : Assurer l’exécution des contrats et le suivi administratif des opérations de commerce international.

MODULE 6 : Agir professionnellement dans un environnement multiculturel

MODULE 7 : Gérer : Gestion & Finance, législation du travail en France et en Europe, initiation création d’entreprise.

MODULE 8 : Projet professionnel : Atelier prépa stage & insertion professionnelle.

 

Professionnellement :

 

Cette section permet d’évoluer en entreprise dans le cadre de la fonction « commerciale » (pénétration de nouveaux marchés, repérage de nouveaux clients… ) ou dans celui des achats (recherche de nouveaux fournisseurs à l’étranger, de nouveaux distributeurs à l’étranger… ).

Le titulaire de ce diplôme est un cadre préposé au développement commercial à l’international qui intègre souvent en début de carrière un poste de Responsable junior.

 

Cette section vous intéresse ? téléchargez votre dossier de candidature : ici

 

Pour disposer de plus d’information  :

site internet de l’Ecole : http://www.ecoledecommerce.com

adresse mail : info@ecoledecommerce.com

numéro de téléphone : 03 88 32 76 10

 

Ecole GRANDJEAN, une Ecole pour préparer son avenir.

 

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags : , , , , , , , , , , ,

Rechercher un employeur en alternance…..par quoi commencer?!?

Dans le contexte actuel la recherche d’une entreprise pour y effectuer son alternance  est devenue un vrai «  parcours du combattant » : peu de postes et beaucoup de postulants!

Les employeurs ont donc un large choix et deviennent  de fait de plus en plus sélectifs… Il est donc primordial de se démarquer des autres en préparant le mieux possible son entretien.

Un entretien de recrutement se prépare et  ne s’improvise pas

La personne qui va être chargée du recrutement n’est pas là pour vous piéger mais pour juger de votre degré de compatibilité avec le poste. Elle n’attend pas de vous la perfection, mais aura à choisir entre plusieurs candidats. Le recruteur ne vous jugera pas seulement sur la qualité de vos réponses mais également sur votre comportement, votre savoir être.

Vous pourrez rencontrer deux types de recruteurs :

  • Le recruteur occasionnel : directeur, manager…, il n’est pas formé et se fie à son expérience et à son intuition.
  • Le recruteur professionnel : il est rompu à l’exercice et  utilise différentes techniques (liste de questions, test …)

Dans les deux cas il engagera sa responsabilité et son droit à l’erreur sera mince. Ce sera à vous de le convaincre que vous êtes le meilleur candidat, de le rassurer sur votre capacité à intégrer une équipe et à contribuer à la réussite de l’entreprise et enfin lui donner envie de travailler avec vous au travers de votre  personnalité.

Il est plus facile de confirmer une bonne impression que de rattraper un mauvais départ.

Il est essentiel de réussir les trois premières minutes de l’entretien, pour cela mettez toutes les chances de votre côté :

  • Regardez le recruteur, observer ses réactions
  • Soyez à l’écoute, n’anticipez pas les questions et reformulez si vous n’êtes pas sûr d’avoir compris la question.
  • Faites des réponses courtes, claires, précises que vous pouvez illustrer par des exemples tirés de votre expérience.
  • Soyez positif.
  • Concentrez-vous sur l’essentiel et ne soyez pas trop bavard.
  • Utilisez le « je » plutôt que le « nous » si vous parlez de vos précédentes expériences. Le recruteur cherche une personnalité, pas une équipe.
  • N’ayez pas peur des silences vous avez le droit de réfléchir et n’essayez pas de combler ceux du recruteur.
  • Évitez la polémique, soyez diplomate.
  • Notez les informations que l’on vous donne au fil de l’entretien.
  • Préparez le dernier entretien encore plus que les précédents même si l’on vous dit que ce n’est plus qu’une formalité !
  • Entrainez-vous à répondre aux éventuelles questions mais sans les apprendre par cœur.

Dans la plupart des cas on commencera par vous demander de vous présenter. Il est très important de bien préparer cette étape, elle ne doit pas durer plus de 3 à 5 minutes. Il faut donc rester concis aller à l’essentiel. Entrainez-vous mais n’apprenez pas par cœur, vous perdriez de votre spontanéité, réussir cette présentation vous permettra de prendre de l’assurance pour la suite de l’entretien.

Pour conclure mieux vous serez préparé et moins vous aurez de stress. Tout entretien est une bonne expérience même en cas d’échec, plus vous en ferez plus vous vous sentirez à l’aise. Soyez sans cesse en veille, la recherche d’emploi est un travail à plein temps !

 

Nathalie Kern.

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags : , , , , , , ,

TITRES OU DIPLOMES, QUELLES DIFFERENCES ?

Titres ou diplômes, quelles différences entre les deux certifications ?

Un  titre est une certification d’Etat donnée par le Ministère du Travail et de l’emploi.    Les titres sont inscrits au R.N.C.P. (registre national des certifications professionnelles).

Un diplôme est une certification d’Etat  donnée par le Ministère de l’Education.

Les deux sont  également reconnus par l’Etat. Ils font tous les deux références à un niveau  correspondant à  un nombre d’années d’études (bac+3, bac+4, bac+5 par exemple).

Dans les faits un diplôme s’inscrit dans un parcours scolaire ou universitaire. Il  valide des connaissances. Le titre s’inscrit dans une perspective d’insertion professionnelle et il valide autant des connaissances que des savoir-faire.

Les deux types de validation permettent en fonction de leurs spécificités  d’entrer dans le monde du travail ou de  poursuivre des études.

L’école Grandjean propose des formations diplômantes (c’est-à-dire conduisant à la délivrance d’un diplôme) – ou certifiantes  (c’est-à-dire conduisant à la délivrance d’un titre).  Il apparaît, lorsque l’on analyse le devenir des étudiants après la sortie de l’école, que l’entrée dans la vie professionnelle ou  la poursuite d’études se fait aussi  bien avec un titre qu’un diplôme.

Les filières de l’école Grandjean

TITRES DIPLOMES
BAC+5

  • Manager du développement commercial

BAC+4

  • Responsable du développement commercial import/export

BAC+3

BAC+2

BAC+1

BAC + 2

 

 

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags : , , , , , , , , , , ,

Tout savoir sur les BTS en alternance à STRASBOURG!

Ce mercredi 30 avril à 14h00, l’École Grandjean organise une réunion d’information sur ses BTS MUC, Tourisme, Assistant de Gestion, Commerce International…L’occasion pour vous de venir discuter des différentes possibilités d’orientations qui s’offrent à vous, des avantages du contrat de professionnalisation, mais également de postuler aux différentes offres de postes proposées par les entreprises partenaires de l’école;

Toutes les informations sur le site de l’École: http://www.ecoledecommerce.com/bts-alternance-strasbourg/reunion-formation-bts-muc-bts-ag-bts-commerce-international-bts-tourisme.html

Les inscriptions à la réunion se font sur simple demande à l’adresse mail: m.neufang@ecoledecommerce.com

@ bientôt!!

 

 

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags :

Le Directeur de l’Ecole Grandjean présent à l’Assemblée Générale de la FEDE

M SUSAN (directeur de l’École Grandjean, à droite), M Rinaldo ROSSO, M Fharang Ghassemi et Mme VIVIER LE GOT (présidente, à gauche)

 

M Susan, directeur de l’École Grandjean, s’est rendu les 17 et 18 mars derniers à Paris pour l’Assemblée Générale 2016 de la Fédération Européenne des Écoles.

C’est au coeur du Marais,  en en compagnie du philosophe et ancien ministre de l’Éducation Nationale Luc FERRY que ce rendez vous annuel important s’est tenu, sous la présidence de sa nouvelle présidente Claude VIVIER LE GOT.

Ce fut l’occasion pour elle de présenter la nouvelle équipe dirigeante, le nouveau site Internet, et d’évoquer les différentes demandes d’inscriptions qui ont été faites auprès du Ministère de l’emploi concernant les diplômes de la FEDE.

Ce dernier point est particulièrement important car il vise à faire certifier les diplômes européens et à leur accorder une reconnaissance par l’État dont ils ne bénéficient pas jusqu’alors.

L'Assemblée Générale s'est tenue au Musée de la Chasse, au cœur du Marais

 

 

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags :

Reunion d’information sur les BTS mercredi 30 mars à l’Ecole Grandjean!

L’Ecole Grandjean organise sa prochaine réunion d’information sur les différents BTS proposés en alternance et en formation initiale:

RDV ce Mercredi 30 mars à 14 h00 dans les locaux de l’École Grandjean!

Vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions sur les métiers, la formation, l’alternance, l’inscription,……

Si vous souhaitez y participer, l’inscription se fait sur simple demande par mail à l’adresse: m.neufang@ecoledecommerce.com

 

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags : , , , , , , , , ,

croissance économique : mesures et limites

Commençons par une définition :

Le terme croissance en économie désigne l’augmentation de la richesse produite dans un territoire et sur une période donnée.  Lorsqu’il y a croissance économique, il y a augmentation du nombre de produits (c’est-à-dire de biens ou de services) à disposition de la population.

On peut parler de la croissance économique d’un pays sur une année, comme de la croissance économique de la zone Euro sur un trimestre. Lorsqu’on évoque la croissance économique le tout est de la situer géographiquement et temporellement.

 

Pour mesurer la richesse produite on utilise le PIB. Le PIB correspond à la somme des valeurs ajoutées sur un territoire et sur une période donnée.

Qu’est-ce que la valeur ajoutée ?

Prenons d’abord un exemple simplifié : imaginons que pour produire un pain, le boulanger n’utilise que de la farine et de l’eau. Il vend son pain au prix d’1€10. L’eau lui coûte 0€20 et la farine 0€30.

La valeur que le boulanger a créée se mesure de la façon suivante :

Prix du bien (ici le pain) – Prix des Consommations intermédiaires (ici la farine et l’eau) = valeur ajoutée (c’est-à-dire la valeur que le boulanger a créée en produisant son pain).

1€10 – 0€50 = 0€60

La valeur ajoutée créée par le boulanger s’élève donc à 0€60 pour un pain produit.

Remarque : les consommations intermédiaires correspondent à ce qui est transformé ou consommé lors du processus de production. Ce qui n’est pas entièrement consommé lors de ce processus est appelé consommation de Capital fixe et ne rentre pas en compte dans le calcul de la valeur ajoutée.

La valeur ajoutée correspond donc à la valeur créée par le processus de production.

Le PIB correspond donc à l’ensemble des valeurs créées sur un territoire par les activités de production.

 

Par contre le PIB tel qu’il est définit ne tient pas compte de l’évolution des prix. En effet de cette façon l’augmentation du PIB peut être due

  • Soit à l’augmentation des prix, c’est-à-dire l’inflation.
  • Soit à l’augmentation des quantités produites.

La croissance économique est dite nominale (ou en valeur) si on ne pratique aucune opération de correction de variation des prix à la somme des valeurs ajoutées.

La croissance économique est dite réelle (ou en volume), si on se focalise sur l’augmentation des quantités produites.

Pour n’avoir que l’augmentation des quantités produites il faut supprimer les effets de l’inflation. C’est-à-dire déflater.

PIB en volume = PIB en valeur / Indice des Prix.

Prenons un exemple : imaginons une économie dont on aurait les données suivantes :

N N+1 N+2
PIB en valeur (€) 600 800 775
indice des prix base 100 100 105 103,3
PIB en volume (€) 600 761,9 750,2

761,9 = 800/1.05 ; en l’année N+1, le PIB réel de cette économie s’élèverait à 761.9 €.

103.3 = 775/750.2 ; en L’année N+2, l’inflation de cette économie serait de l’ordre de 1.033 %. Ce qui correspond à une hausse très faible du niveau général des prix. De plus on constate qu’en l’année N+1 l’inflation était à un niveau supérieur (1.05%), cette économie se trouve donc entre l’année N+1 et l’année N+2 en période de désinflation. On parle de désinflation lorsque les prix augmentent, mais dans une moindre mesure par rapport à l’année (ou aux années) précédente.

La richesse réelle produite sur un territoire et une période donnée se mesure donc avec le PIB déflaté (corrigé des variations de prix).

 

La répartition de la richesse réelle produite

Deux tiers de la richesse produite rémunèrent le travail des salariés et des personnes à leur compte. Le tiers restant est reversé aux entreprises et aux administrations publiques.

Les ménages utilisent une partie de leurs revenus pour consommer et l’autre partie de leur revenu pour épargner.

Les entreprises utilisent leurs revenus pour financer les investissements nécessaires à la production.

Les administrations publiques s’en servent pour financer les investissements publics (écoles, hôpitaux, éclairage public….).

On peut donc obtenir le PIB en sommant les différents revenus distribués, mais aussi en sommant la consommation et les investissements (ce qui correspond donc aux « dépenses »).


La croissance est donnée en variation du PIB.

Prenons l’exemple de la France :

2008 2009
PIB  exprimé en milliards d’Euros 1 799,00 1 743,00

Source : http://france-inflation.com/

Taux de variation du PIB :

(1 743,00 – 1 799,00)/1 799,00

= -3,1128%

Le taux de variation du PIB de la France entre 2008 et 2009 est de  -3,1128  %. On dit que la France se trouve dans une phase de croissance négative ou une phase de récession.

 

Le PIB est-il un bon indicateur de la croissance économique ?

Le PIB est un indicateur aujourd’hui très utilisé. On se sert de lui pour mesurer l’augmentation des richesses dans un pays sur une période donnée, autrement dit, il donne la croissance économique d’un pays.

Cependant il faut savoir que cet indicateur ne prend pas en compte toutes les richesses créées.

En France, l’économie souterraine n’entre pas dans les calculs du PIB. L’économie souterraine correspond au commerce non déclaré, notamment le marché noir, le marché de la drogue et de la prostitution.

 

L’économie domestique n’entre pas, elle non plus dans le calcul du PIB.  Pour bien comprendre ce à quoi correspond l’économie domestique prenons un exemple.

Exemple :

Pour satisfaire le besoin d’alimentation, on a le choix entre manger dans un restaurant ou manger chez soi. Si on mange dans un restaurant, la production du restaurant entre dans le calcul du PIB. Si on mange chez soi, alors même qu’on a également produit un repas, cette production n’entre pas en compte dans le calcul du PIB.

Selon certains économistes, cette imperfection risque de prendre davantage de proportion suite au développement d’imprimante 3D dans les années futures.

 

La critique que l’on peut faire au PIB ne se limite pas à ces quelques notions. En effet on peut expliquer le problème de cet indicateur en une phrase. Tout ce qui peut se produire et se vendre avec une valeur ajoutée monétaire va gonfler le PIB indépendamment de ce que cette transaction apporte à la société.

Nous pouvons illustrer ça par l’exemple d’une marée noire.  Une marée noire a des conséquences néfastes pour la biodiversité de l’endroit où elle se déverse. Cependant, les transactions effectuées afin de nettoyer la zone vont venir gonfler le PIB. Un autre exemple serait celui de l’augmentation des services thérapeutiques. Cette hausse de la demande va augmenter le PIB, bien qu’elle vienne d’une explosion du nombre de cancers.

Le PIB reflète donc mal le niveau de bien être dans une société. D’autres indicateurs peuvent être utilisés :

  • Le PIB/hab, le PIB divisé par le nombre d’habitant permet de neutralisé l’effet de taille d’un pays.
  • L’IDH, l’indice de développement humain essaye de rendre compte du niveau de développement d’un pays. Il est composé de trois niveaux :
  • Le Happy Planet Index. C’est un indicateur combinant trois données :
    • Le degré de satisfaction de la vie (variable subjective)
    • L’espérance de vie
    • L’empreinte écologique par habitant.
  • (degrés de satisfaction de la vie          x          espérance de vie)/empreinte écologique par habitant.

On  traduit le Happy Planet Index par « une vie longue jugée satisfaisante dans le respect des grands équilibres écologiques. ». Cet indicateur montre les habitants dont le bonheur coûte le moins cher à la planète. Les trois premières places sont occupées par le Vanuatu, la Colombie et le Costa Rica. Les trois dernières sont occupées par le Burundi, le Zwaziland et le Zimbabwe.


Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Toutes les offres d’emplois en alternance!

Retrouvez dès à présent toutes les offres d’emplois en alternance proposées par l’École Grandjean sur notre site sous la rubrique « Espace Offres d’Emplois en alternance »

Plus d’infos au 03 88 32 76 10 , ou à l’adresse mail m.neufang@ecoledecommerce.com

A bientôt!

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags :

L’école Grandjean présente au Salon de Colmar pour la Formation et l’Emploi!

L’École Grandjean était à nouveau présente au Salon de Colmar pour la Formation et l’Emploi ce 22 et 23 janvier 2016, l’occasion pour nous de rencontrer des étudiants et de présenter notre nouvelle formation accessible dès la rentrée 2016: la formation d’Assistante Juridique!

Ecole de Commerce Strasbourg

Ce sont à nouveau près de 20 000 visiteurs qui ont pu cette année s’informer et poser leurs questions aux 300 exposants présents.

De nombreuses conférences ont également été organisées tout au long du weekend, sur des sujets très variés.

Et comme chaque année, le Salon de Colmar réserve toujours ses petites surprises……

Le RDV est déjà pris pour 2017, mais en attendant l’an prochain, l’École Grandjean vous attend ce samedi 30 janvier de 10h00 à 16h00 lors de notre Journée Portes Ouvertes!

 

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Digg
  • del.icio.us
  • Wikio
  • Technorati
Tags : , , , , , ,

Nouveauté 2016: la Formation d’Assistante Juridique en alternance à Strasbourg

ASSISTANTE JURIDIQUE en ALTERNANCE à STRASBOURG


DURÉE : 1 an

LIEU: Ecole de Commerce Grandjean, Strasbourg, Alsace

VALIDATION : Titre Professionnel de Niveau III – BAC+2, reconnu par l’État.

FRÉQUENCE DES COURS : 1 jour de cours par semaine

ACCESSIBILITÉ : Contrat de professionnalisation (alternance) , formation initiale (continue), ou VAE


ADMISSION :

  • Etre titulaire d’un baccalauréat
  • Avoir un bon dossier
  • Réussir l’entretien de motivation, et le test de Francais

1 – LE MÉTIER

 

L’assistante juridique est en charge du secrétariat classique : accueil et orientation des clients, gestion des plannings et du standard téléphonique, saisie des courriers, classement des dossiers et comptabilité de base (suivi des factures, relances).

Elle est également en charge des tâches plus spécifiques au secteur d’activité : veille documentaire des textes de loi, préparation des dossiers, et rédaction des notes de synthèse ou des conclusions.

En entreprise, elle est amenée à aborder des questions liées au droit des sociétés et au droit social (contrats de travail, procédures de licenciement, élaboration de dossiers pour les prud’hommes, …)

La secrétaire juridique doit savoir faire preuve de rigueur, d’un bon sens de l’organisation et d’une certaine autonomie. Elle est également soumise au secret professionnel.

De bonnes capacités relationnelles sont indispensables, ainsi qu’une bonne maîtrise de l’outil informatique. Il lui faut également se montrer réactive, capable de gérer les priorités et le stress.

Le titre d’Assistante juridique proposé par l’École Grandjean est reconnu par l’État, accessible en alternance et permet d’accéder à un niveau Bac+2!

2 – LE PROGRAMME

 

  • Expression écrite
  • Techniques de communication
  • Bureautique (Word et Excel)
  • Gestion – Comptabilité
  • Environnement professionnel
  • Droit (civil, pénal, social, des sociétés,…)
  • Procédures et formalités
  • Secrétariat juridique – Module Huissiers
  • Secrétariat juridique – Module Avocats
  • Secrétariat juridique – Module Notariat

        3 – L’EXAMEN

        Modules

        évaluation

        Introduction au métier


        Introduction au droit
        Bureautique renforcement
        Communiquer avec les différents acteurs Étude de cas (45 mn) et QCM (15 mn)
        Organisation du cabinet Étude de cas (2 heures)
        Les actes juridiques Étude de cas (3 heures)
        Les différentes juridictions QCM et QROC (1 heure)
        Droit des affaires QCM et/ou QROC (2 heures)
        Droit de la famille Étude de cas (2 heures)
        Huissier Étude de cas (3 heures)
        Droit du travail QCM (1 heure)
        Notaire Étude de cas (3 heures)

        Partager cet article :
        • Facebook
        • Twitter
        • MySpace
        • LinkedIn
        • Digg
        • del.icio.us
        • Wikio
        • Technorati
        Tags : , , , ,